samedi 4 juillet 2015

Thermae Romae, tomes 1 et 2, Mari Yamazaki


Cela faisait quelques temps que ce manga me faisait de l’œil, les couvertures m’intriguant plutôt car je me demandais ce qu’un type tout nu à l’allure de statue faisait sur une couverture de manga. J’ai à présent ma réponse.



Lucius Modestius est un Romain vivant sous le règne de l’empereur Hadrien. Il est architecte de thermes (les bains publics romains) mais ses plans sont d’un autre âge, pas assez modernes. Il se retrouve alors sans travail. Un jour, alors qu’il prend un bain dans des thermes, il est aspiré par un trou à cause de l’eau et se retrouve…dans un bain public au Japon à l’époque moderne !


J’ai adoré ces deux premiers tomes et j’ai hâte de lire la suite !

Lorsque Lucius est emporté au Japon la première fois, il panique complètement car il se retrouve dans un lieu qu’il ne connait pas avec des gens étranges au visage plat. Il interprète tout ce qu’il voit (pas forcément de la bonne façon) et essaye de s’en servir lorsqu’il retourne dans les thermes à Rome après s’être réveillé, son voyage au Japon ne semblant être qu’un rêve résultant d’un évanouissement. Grâce à ses « voyages » dans les bains du Japon, il crée des thermes ultra modernes qui éclipsent totalement les autres.

Il y a beaucoup d’humour dans ce manga car quand Lucius est au Japon, il est en total décalage et a des réflexions très étranges mais naturelle pour lui. Alors qu’il se retrouve devant une fresque du Mont Fuji, il panique complètement, pensant être devant le Vésuve. Ou encore, quand un vieil homme utilise une couronne de bain pour se laver les cheveux, Lucius en déduit que c’est lui le chef. Les Japonais lui font également gouter toutes sortes de choses qu’il n’y a pas à Rome, notamment du sake. Les innovations de Lucius sont très modernes mais parfois assez drôles. C’est assez amusant de voir l’empereur Hadrien et les consuls de Rome faire du toboggan.  Et puis quand il est au Japon, Lucius adopte parfois des postures qui sont encore plus en décalage avec le Japon, l’époque moderne ou encore l’ambiance du lieu.

Historiquement, c’est un manga vraiment sympa à lire, surtout si on aime Rome. C’était une excellente idée de faire un parallèle entre les thermes à Rome et les bains publics au Japon car dans les deux cas, c’est quelque chose qui fait partie intégrale de leur culture. Opposer les deux, certes semblables, est très intéressant. Et puis quand Lucius n’est pas au Japon, il est à Rome où il réalise les thermes ou bien il est appelé par des personnes puissantes pour les aider en matière de bains. Et c’est ainsi qu’il rencontre l’empereur Hadrien.

Les dessins sont très beaux et il  y a une vraie différenciation entre les personnages Romains et les personnages Japonais, même quand ils ne sont pas habillés, alors il n’y a aucune chance de se tromper, surtout que Lucius est très musclé et qu’il se balade quasiment tout le temps presque entièrement nu. De même pour les décors, il est également impossible de se tromper.

Ce manga a été adapté en anime (trois épisodes) et également en deux films live et il devrait y avoir une série dérivée (en manga) basée sur les personnages secondaires.

Un super manga !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire