dimanche 22 mars 2015

Détective Conan, Saison 1



Quand j’étais ado, je regardais beaucoup ce dessin animé sur France 3 et Cartoon Network et j’adorais suivre les aventures du petit Conan. J’ai recommencé ce dessin animé cette année et je dois admettre que ça fonctionne encore très bien. Et puis j’ai réalisé qu’il y avait quelque chose comme 19 saisons comprenant chacune entre 30 et 50 épisodes. Un sacré paquet d’épisodes à rattraper dont seulement une infime partie a bénéficié d’un doublage français. L’anime est adapté du manga (toujours pas fini avec plus de 80 tomes) de Gosho Aoyama.




Shinichi Kudo n’est pas un lycéen ordinaire. En plus de suivre les cours, il est également un jeune détective privé qui vient parfois en aide à la police. Il est amoureux d’une de ses camarades de classe, Ran Mouri, la fille du détective privé Kogoro Mouri. Un jour, il va dans une fête foraine avec Ran et alors qu’ils sont dans un manège, un crime y est commis. Shinichi trouve rapidement la solution de ce meurtre, ce qui attire l’attention d’hommes habillés en noir. Ceux-ci le suivent, l’assomment et lui font avaler une gélule censée le tuer. Sauf qu’elle ne le tue pas du tout mais lui redonne l’apparence d’un enfant mais il conserve son esprit. Il va voir un ami de ses parents, le professeur Agasa mais à ce moment, Ran arrive car elle ne trouve plus Shinichi. Elle voit alors le petit qui ressemble beaucoup à son ami et décide qu’il va venir habiter avec elle et son père puisque ses parents ne sont pas là. Il lui dit qu’il s’appelle Conan Edogawa et à partir de là, il aide, sans le faire savoir, le père de Ran à résoudre ses enquêtes car il espère retrouver la trace de ceux qui ont essayés de le tuer.





Qu’est-ce que j’adore ce dessin animé !


J’ai toujours beaucoup aimé les enquêtes policières et les mangas alors quand les deux sont réunis, ça ne peut que me plaire.


Dans tous les épisodes, nous avons droit à une enquête, quasiment toujours résolue par Conan. Grâce au professeur Agasa, il possède un nœud papillon qui lui permet de changer sa voix et d’imiter celles d’autres personnes. Il a également une montre qui envoie des fléchettes anesthésiantes, des lunettes radars et des baskets qui lui donnent plus de force dans les pieds. Conan endort Kogoro Mouri, puis prend sa voix pour résoudre l’enquête pour qu’on ne comprenne pas que Conan est en réalité Shinichi. D’ailleurs cela donne un surnom à Kogoro : Le détective endormi car il résout toutes ses enquêtes en ayant l’air (pas seulement l’air d’ailleurs) de dormir.


Conan, c’est un peu comme Miss Marple et Hercule Poirot. Dès qu’il est dans le coin, on peut être sûr qu’un crime va être commis. La plupart des enquêtes se déroule dans le quartier de Beika (faisant référence à Baker Street).



Outre le petit Conan (quand il pense, il a la voix de Shinichi), on trouve beaucoup de personnages dans ce dessin animé. Déjà Ran Mouri et son père Kogoro. Ran est une lycéenne avec un sacré caractère, championne de karaté et secrètement amoureuse de Shinichi. Kogoro est un détective privé plutôt pas très doué, très attiré par les jolies filles (surtout son idôle préférée Yoko Okino) et alcoolique. Il tire souvent des conclusions un peu trop hâtives dans ses enquêtes. Nous suivons également le professeur Agasa, inventeur ami des parents de Shinichi et l’inspecteur Megure (référence à Maigret), chef de la police qui intervient sur les scènes de crime. Et puis Conan étant un enfant, il doit aller à l’école primaire où il se fait trois amis : La jolie Ayumi, Genta et Mitsuhiko. Tous les quatre, ils forment le groupe des Détectives Juniors. Conan a souvent du mal à supporter leurs gamineries mais il doit se faire passer pour un enfant.


Il existe plusieurs types d’épisodes, le premier et le plus fréquent  étant, évidemment, la résolution d’enquête avec Kogoro et Ran. Mais il arrive que Kogoro ne soit pas là et que Conan doive choisir une autre personne pour jouer le rôle du détective. En général, il s’agit de Sonoko, la meilleure amie, riche héritière, de Ran. Mais parfois, il n’y a pas d’enquête qui nécessite d’endormir qui que ce soit, et en général, c’est le cas lors des épisodes mettant en avant les détectives juniors. Malgré leurs jeunes âges, ils se mettent régulièrement dans des situations très dangereuses, tous les quatre.


Les épisodes les plus intéressants de cette première saison : Déjà, les deux premiers épisodes qui forment les bases de la série, il est donc indispensable de les voir pour bien comprendre. L’épisode 11 (Sonate pour crime au clair de lune) est le premier épisode spécial de la série car il dure 45 mn et que son intrigue, ainsi que sa conclusion, sont très intéressantes. Le double épisode 27-28 (La réunion de classe de Kogoro) est l’occasion de voir Kogoro résoudre une enquête tout seul comme un grand. Malheureusement, à part l’épisode 5, où Conan croit les reconnaitre, nous n’avons pas de nouvelles des deux hommes en noir ayant essayés de le tuer.


J’aime beaucoup la vf de la série et je suis un peu déçue qu’il n’y ai pas plus d’épisodes doublés (à peu près les 5 premières saisons sur les 21 existantes) mais même si le doublage reprenait (ce qui n’arrivera pas), ce ne sera pas pareil car je sais que le casting voix des films qui ont été doublés est totalement différent de la série et ils ont été doublés il  y a moins longtemps.


J’ai hâte d’en apprendre sur ses fameux hommes en noir et aussi de voir le petit Conan résoudre des enquêtes. Quand je regarde cette série, je dois faire fonctionner mon cerveau parce que souvent, la solution est vraiment tordue…mais logique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire