jeudi 19 avril 2012

Hamlet 2, Andrew Fleming



J'ai vu ce film il y a quelques jours et j'ai beaucoup aimé. Il a été réalisé en 2007 par Andrew Fleming.



Dana Marszh (Steeve Coogan) est un comédien raté. Sa seul apparition télévisuelle est une publicité contre l'herpès et il n'est même pas très bon. Pour gagner sa vie, il est professeur d'art dramatique dans un lycée mais seul deux élèves viennent assister à ses cours et il monte des spectacles inspirés des grands succès du cinéma et de la télévision. Ceux ci sont complètement descendus en flèche par le critique du journal âgé de seulement 13 ans mais vers qui Dana prend souvent conseil tout au long du film. En plus de ses problèmes à l'école, Dana doit supporter sa femme qui le déteste et leur colocataire un brin idiot.

Quand de nouveaux élèves viennent à son cours (obligés car il n'y a plus que l'art dramatique de libre), Dana décide de monter un super spectacle avec eux. Son projet? Ni plus ni moins qu'une réecriture de Hamlet de Shakespeare et cela risque d'être très très mauvais.



J'ai bien aimé ce film peut-être parce que Dana est un loser et que j'ai tendance à adorer les losers. Il est tellement passionné par ce qu'il fait qu'il peut parfois en paraitre un peu ridicule aux yeux des élèves. Je suis persuadé qu'il ferait un invité parfait pour un "dîner de cons". Mais le fait qu'il était passionné (en plus par le théâtre et l'écriture de son scénario) c'est ce qu'il m'a le plus plu chez lui. C'est un personnage qui devient, malgré son lot de bizarreries, très attachant.

En plus de Dana, on a les élèves. Seuls deux font partie de la "troupe" d'origine et tous les autres ne sont pas vraiment motivés pour jouer. Il y a des tensions entre les élèves et ce film tente de montrer avec humour que les différences de classes sociales ou d'origine ne devraient pas empêcher les relations entre les élèves.

J'ai eu beaucoup de mal avec la femme de Dana. Elle encourage à peine son mari, boit un peu trop et lui reproche de ne pas réussir à lui donner un enfant. Leur colocataire n'est pas mieux. En fait, on ne sait pas vraiment ce qu'il pense car il parle très très peu pendant tout le film. Ces personnages sont surtout là pour montrer tout ce qu'il ne va pas dans la vie de Dana et tenter de lui mettre le moral à zéro. Et ils sont assez doués pour cela.


 

J'ai bien aimé que Dana et les élèves aient à se battre pour monter le spectacle et qu'ils doivent faire avec les moyens du bord. Le spectacle final m'a bien plu. Les chansons sont plutôt drôles mais on comprend facilement que les gens très très croyant soient choqués parce que pour eux "Ca ne se fait pas de toucher à la religion". Rien que la chanson "Sexy Jesus" peut être vue comme une sorte de provocation. Mais j'ai bien aimé, c'est une vision moderne très intéressante.



 Un bon film que je vous conseille de voir.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire